Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > J'ai la mâchoire qui craque!

J'ai la mâchoire qui craque!

Le 14 janvier 2014
La mâchoire est l'une des articulations les plus sollicitées du corps humain: Parler, manger, rire, bailler, déglutir, serrer les dents... On s'en sert tout le temps!
Ces articulations (une articulation temporo-mandibulaire à gauche, et une à droite...) sont en relation avec le reste du squelette, et notamment la colonne vertébrale, grâce à différents éléments anatomiques (muscles, ligaments, etc).
Il est donc facile de comprendre qu'elles ont une grande importance dans le fonctionnement et l'équilibre du corps humain.

Une asymétrie de la position de la mâchoire, même infime, entraîne la contraction de certains muscles et, par répercussion, peut entrainer des douleurs cervicales, dorsales ou lombaires, des maux de tête, des vertiges, des douleurs d'épaules, des douleurs pubiennes, des troubles de l'audition, etc.

A l'inverse, un déséquilibre au niveau des membres inférieurs, du bassin ou de la colonne peut se répercuter au niveau de la mâchoire, via les chaînes musculaires, provoquant des craquements de la mâchoire et/ou une difficulté à ouvrir la bouche.

C'est pourquoi toute modification au niveau de la mâchoire ou de la mandibule (extraction de dents, appareil dentaire, implant, etc) entraine une adaptation du reste du corps.

Il a d'ailleurs été mis en évidence aux Etats-Unis que les enfants portant un appareil dentaire souffrent davantage de problèmes situés au niveau de la colonne que les enfants qui n’en portent pas.

Ces problèmes témoignent que le corps peut avoir du mal à gérer les contraintes générées par l'appareil dentaire (Cela ne signifie pas pour autant que l’orthodontie est à éviter).
Un traitement en ostéopathie avant, pendant et/ou après les travaux dentaires permet de faciliter cette adaptation et d'en éviter les désagréments (apparition de douleurs articulaires, de maux de tête, de vertiges, de troubles de la concentration ou du sommeil etc).
De plus, le traitement ostéopathique permet une meilleure adaptation de la mâchoire, ce qui peut permettre de réduire significativement la durée du traitement d'orthodontie.

De la même manière, les autres travaux dentaires (traitement de carrie, implant, extraction de dents etc) créent une perturbation au niveau des articulations temporo-mandibulaires et de l'occlusion, et peuvent également se répercuter à plus ou moins long terme, sur l'ensemble du corps humain.

A noter qu'une mâchoire qui craque n'est pas forcément liée à des travaux dentaires.
Les causes peuvent également être traumatiques (directement sur la mâchoire, mais également à distance, et notamment les traumatismes crâniens), liées au bruxisme (grincement de dents), liées au stress, etc.

Pour plus d'informations sur l'ostéopathie chez l'enfant: L'ostéopathie chez le nourrisson, le bébé et l'enfant.