Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Reflux gastro-oesophagien (RGO) du nourrisson et ostéopathie

Reflux gastro-oesophagien (RGO) du nourrisson et ostéopathie

Le 02 juin 2016
RGO Reflux-gastro-oesophagien


Il est important de différencier les régurgitations « normales » des reflux gastro-œsophagiens (ou RGO).

Les régurgitations dites « normales » » surviennent jusqu’à 6 mois environ lors du repas ou légèrement après et sont souvent dues à un trop plein dans l’estomac.

Les RGO apparaissent le plus souvent hors des tétées ou prises de biberons. Ils sont accompagnés de pleurs, d’inconforts et peuvent provoquer des reflux voire des vomissements. Votre bébé aura tendance à se tortiller lors de la digestion.

Bon à savoir : RGO n’est pas forcément synonyme de régurgitations. Le contenu gastrique peut sortir de l’estomac, remonter dans l’œsophage sans pour autant remonter jusqu’à la bouche.

Les RGO peuvent avoir des conséquences variées, c’est pourquoi il est important de les traiter :

-          Refus de s’alimenter si l’alimentation devient, pour votre enfant, associée à une douleur.

-          Troubles du sommeil liés à l’inconfort de la position allongée.

-          Toux chronique liée à l’irritation provoquée par les remontées du contenu gastrique.

-          Affections ORL à répétitions (otites, rhinopharyngites, pneumopathies)


L’OSTEOPATHIE EN CAS DE RGO : DANS QUEL BUT ET COMMENT ?

Les RGO peuvent s’expliquer notamment par des tensions au niveau de la jonction « œsophage/estomac » ou par des contraintes du nerf vague.

Le nerf vague (ou nerf X ou nerf pneumogastrique) est responsable de l’innervation (et donc du fonctionnement) d’une grande partie du système digestif. Il part du crâne, descend le long de l’œsophage jusque dans l’abdomen.

Si le nerf vague est comprimé ou irrité, l’information qu’il envoie au système digestif peut être « altérée » et provoquer notamment le relâchement du sphincter entre l'oesophage et l'estomac. Ce relâchement favorise l'apparition de reflux. (Voir ci-dessus l'image associée à cet article. Source: gazette-d-une-future-maman.com)

La mise en tension du nerf vague peut apparaître lors de la grossesse pendant la formation du système digestif ou, lors de l’accouchement, à cause des manipulations obstétricales au niveau du cou et de la base du crâne.

L’ostéopathie va permettre, grâce à des techniques manuelles douces, de lever les différentes tensions responsables des RGO. La plupart du temps, l’ostéopathe libérera le nerf vague, qui peut être comprimé à différents endroits : au niveau du crâne, du thorax ou de l’abdomen.

Dans la majorité des cas, une à deux séances suffisent.


ATTENTION : L’ostéopathie ne peut pas soulager les RGO liés à des hernies hiatales importantes qui doivent parfois être traitées chirurgicalement.


QUELQUES CONSEILS POUR PREVENIR L’APPARITION DE RGO :

-          Pensez à faire des pauses pendant les repas pour permettre à votre enfant de faire un rot. Cela évacuera l’air absorbé lors de la tétée et permettra de relâcher l’estomac.

-          Dans son lit, mettez votre enfant sur le dos et surélever légèrement la tête de son matelas. ATTENTION, ne mettez pas d’oreiller au-dessus du matelas. Celui-ci doit être placé sous le matelas.

-          Dans la journée, mettez-le dans un transat ou relax pour bébé, afin qu’il soit légèrement incliné et non allongé.

-          S’il prend le biberon, évitez au maximum l’air dans la tétine, ainsi que les grumeaux dans le biberon. Pensez à adapter le débit de la tétine ainsi que la quantité de lait ingéré.

-          Laissez votre enfant au calme après sa tétée ou son biberon. Faites-lui faire son rot et attendez un peu avant de l’allonger pour le coucher.

-          Sachez que le tabagisme passif favorise le relâchement du muscle entre l’œsophage et l’estomac et donc la survenue de RGO.